Communiqué de Monsieur Charles SAUBOUA Consul honoraire de Madagascar à Lyon .

Le consulat va devoir changer son mode de fonctionnement et quitter ses locaux actuels et je tenais à en expliquer les raisons aux ressortissants malgaches notamment.

Les consuls honoraires ne sont pas des fonctionnaires de l’Etat malgache, ne perçoivent pas de salaires ou subventions d’aucune sorte. Les consulats honoraires ne fonctionnent qu’avec la contrepartie des rentrées de taxes des visas et accessoirement des actes effectués par les ressortissants.

Les consuls honoraires sont donc des bénévoles qui ont accepté de l’être mais à condition que leurs frais fixes soient couverts. C’était la règle, en tous cas pour les consuls honoraires de Madagascar, depuis de très nombreuses années.

Début août dernier, les consulats honoraires de Madagascar installés dans le monde entier, ont reçu instruction, à titre provisoire, de ne pas délivrer de visas pour les étrangers désireux de se rendre à Madagascar, des faux visas ayant été détectés provenant d’un ou plusieurs consulats et une enquête étant ouverte pour savoir ce qu’il s’était passé (documents et tampons volés)

Les consulats honoraires, notamment ceux de la France, ont attendu quelques mois avant d’écrire collectivement aux autorités malgaches pour leur signaler que sans encaissement des visas, ils ne pourraient poursuivre leur mission dans les mêmes conditions, c’est-à-dire avec des permanences hebdomadaires car pour des locaux, ils doivent faire face à des frais (loyer, téléphone, bureautique, électricité et autres).

Pour le consulat de Lyon, ayant un délai de préavis de six mois pour la location du local 3, rue Amédée Bonnet, j’ai dû dénoncer le bail fin octobre. Le consulat devra donc libérer fin avril au plus tard.

Quant à la suite, le consulat n’a pu encore trouver formellement une solution :

C’est à dire une personne ou un organisme qui prêterait gratuitement un local, facilement atteignable pour celles et ceux qui ne manqueront pas de se présenter au 3, rue µAmédée Bonnet et trouveront porte close.

Autant je pourrais prendre en charge (ce que j’ai déjà fait à plusieurs reprises des frais ponctuels, autant je ne puis régler personnellement des frais mensuels importants comme ceux d’un loyer avec toutes les dépenses annexes qui s’y rattachent.

Avec mon épouse et notre précieuse collaboratrice Marilyn, nous sommes très inquiets car nous savons pertinemment que pour beaucoup) d’entre vous, le consulat rend des services en permettant de faire des démarches (procurations, certificats de coutume et célibats, certificats de vie, transfert de corps, etc...)

Nous essayons activement de trouver une solution pour ouvrir, ne serait-ce qu’une fois par semaine et sur rendez-vous dans un local qui nous serait prêté à des conditions avantageuses. Pour l’instant, je ne peux vous en dire davantage. Je vous demande, à partir du 15 avril, de bien vouloir aller sur notre site www.consmadalyon.org pour avoir des informations précises.

Croyez que je suis vraiment désolé d’être contraint de vous annoncer ces mauvaises informations mais je me devais de le faire sans attendre.

                                                                                                                                                      Lyon le 30mars 2017

Recherche

Informations

 

Nous localiser :

Consulat de Madagascar

c/o CCI Lyon Métropole
3, place de la Bourse

69289 Lyon Cedex 02

Metro A : arrêt Cordeliers

 

 

Horaires d'ouverture :

Accueil - reception :

Uniquement sur rendez-vous

Lundi : 13h à  17h
sauf jours fériés

 

Nous contacter :

Tel : 07 69 62 14 19 (aux heures d'ouverture)

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.